Projet de déménagement : la communauté se mobilise


Publié le 18{th} novembre 2013 dans "" | Rédigé par le bureau

Sciences Politiques Toulouse

Sciences Politiques Toulouse

À quelques jours du dépôt du permis de construire du nouvel IEP au 10 quai Saint-Pierre, la communauté de Sciences Po Toulouse se mobilise. En moins d’une semaine, plus de 1 300 signatures ont été collectées.

Un enseignant de Sciences Po a lancé un « Manifeste pour l’installation de Sciences Po Toulouse au Quai Saint-Pierre ». Cet appel a été largement suivi par toute la communauté : enseignants, étudiants, personnels administratifs mais aussi diplômés et parents d’étudiants ou d’anciens étudiants ont été très nombreux à apporter leur soutien à cette pétition et à la relayer, notamment sur les réseaux sociaux. En quelques jours, la barre des 1 000 signatures a été dépassée.

L’association des diplômés soutient cette initiative, ainsi que le projet de déménagement en lui-même.

Comme l’explique le directeur de l’IEP dans une interview à La Voix du Midi, Sciences Po « aspir[e] à revenir à un fonctionnement plus normal comparé [au] bâtiment actuel qui est vétuste et dangereux ». Si quelques riverains du 10 quai Saint-Pierre, où l’IEP s’apprête à construire ses nouveaux locaux, envisagent de déposer des recours, Philippe Raimbault se montre confiant, puisque le projet, élaboré en étroite concertation avec les autorités, est bien ficelé sur le plan juridique.

C’est en septembre 2013 que Sciences Po Toulouse espère réaliser sa première rentrée dans ses nouveaux locaux. L’association des diplômés soutient ce déménagement près du Bazacle sur les bords de la Garonne puisqu’il permettra aux étudiants, enseignants et personnels administratifs de travailler dans d’excellentes conditions, pour le rayonnement de l’IEP et de la ville rose.

Conception & réalisation : Cereal Concept