Promo 1989, des retrouvailles au passé, présent et futur


Publié le 12{th} juillet 2019 dans "" | Rédigé par Pauline Derycke

Photo Magali Vives

Samedi 29 juin 2019, par une canicule avoisinant les 42°C, 14 diplômés de la promo 1989 se sont retrouvés à Toulouse pour fêter les 30 ans de leur promo. Une première dans l’histoire de l’association, qui n’avait jusqu’à présent organisé que les 10 ans ou 20 ans de sortie d’une promotion !

Venus de Paris, Bordeaux, Nice, Toulouse et la région Occitanie, ils ont été accueillis à l’IEP par Olivier Brossard – directeur, Lauriane Rouyer – chargée de communication, et Céline Pinel – responsable de l’Insertion professionnelle. L’association des diplômés, représentée par sept membres bénévoles, dont 2 membres du bureau et 3 du Conseil d’administration, coordonnait la journée.

Au programme : un retour au 2 ter, rue des Puits-creusés où Olivier Brossard a présenté aux diplômés le Sciences Po Toulouse d’aujourd’hui. Si beaucoup de choses ont évolué depuis 1986, année où ces diplômés sont entrés à l’IEP, d’autres n’ont (presque) pas pris une ride : les bancs de l’amphi Bodin, devenu Héritier, par exemple !

Au rang des changements majeurs depuis les années 1980 : le diplôme est désormais délivré en cinq ans et non plus trois, l’établissement compte 1 700 étudiants actuellement contre 600 environ à l’époque, le réseau ScPo a été créé, de même que le concours commun d’entrée et plusieurs double-diplômes.

De gauche à droite : Yann Aledo, Luc Sennour, Stéphane Martinet, Gilles Revelles, Béatrice Toustou, Sandrine Daboncourt, Vincent Cosse, Carole Deffez, Géraldine Plénier (diplômée Latieule), Nicolas Boissée, Laurent Godissart et Hélène Combarieu. Absents de la photo, mais présents à l’événement : Régine Bonhomme (diplômée Culetto) et Éric Mastaing.

Les diplômés ont ensuite découvert le lieu et le projet de la Manufacture des tabacs où Sciences Po Toulouse s’installera en septembre 2021, offrant aux étudiants et aux équipes pédagogiques et administratives un cadre de travail nettement plus agréable et à la mesure des ambitions de l’IEP d’aujourd’hui.

Direction ensuite la place Saint-Pierre pour un apéro « comme quand on était étudiant » et l’île du Ramier pour un dîner au frais sur les berges de la Garonne. Le moment d’échanger sur son parcours professionnel et personnel, de se rappeler de bons souvenirs et de voter pour le nom de la promo.

En effet, à l’époque (promis, nous n’utiliserons plus cette formule après cet article !), les promotions ne se voyaient pas nommées comme celles d’aujourd’hui et il n’y avait pas de cérémonie de remise des diplômes. De André Malraux, à Mikhaïl Gorbatchev en passant par Étienne Daho, les propositions n’ont pas manqué de pertinence et d’humour pour la promo 1989  c’est André Malraux qui l’a emporté…

Une journée sympathique et nostalgique, à la fin de laquelle on s’est promis de ne pas attendre 10 ans de plus pour organiser les prochaines retrouvailles !

L’organisation de cet événement a donné lieu à un important travail de mise à jour de la base de données de l’association (environ 50 contacts retrouvés et/ou mis à jour sur 170 diplômés).

Cet événement s’inscrit pleinement dans les objectifs de l’association en permettant de (re)créer du lien entre les diplômés, renforcer notre communauté et réseau et maintenir le lien avec l’IEP.

Un grand merci à (par ordre d’obtention du diplôme) Luc Sennour et Laurent Godissart – promo 1989, Magali Vives – promo 2005, Pauline Derycke – promo 2011 et Cécile Lebreton – promo 2013 pour leur investissement et l’organisation de ces retrouvailles.

Si vous aussi, vous souhaitez renouer avec vos camarades de promotion, n’hésitez pas à contacter l’association !

Conception & réalisation : Cereal Concept