Pierre Cayrol (promo 1975) conseiller à la Cour de cassation


Publié le 9{th} avril 2019 dans "" | Rédigé par Pierre-Henri Picard

Illustration Canal+/My Box Productions

Pierre Cayrol (promo 1975), conseiller à la Cour de cassation, est admis, sur sa demande, à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 1er juillet 2019, selon un décret du 19 mars. Retour sur sa carrière.

Vice-président au tribunal de grande instance de Limoges (Haute-Vienne), Pierre Cayrol est nommé en 1996 substitut du procureur général de la Cour d’appel d’Orléans (Loiret). Un an plus tard, il était désigné commissaire du gouvernement suppléant auprès de la chambre régionale de discipline des commissaires aux comptes de ladite cour.

En 2002, il est nommé magistrat inspecteur régional, chargé de l’inspection des administrateurs judiciaires et des mandataires judiciaires à la liquidation des entreprises pour le ressort des cours d’appel de Bourges, Limoges, Orléans et Poitiers, puis un an plus tard, des seules cours d’appel de Bourges et d’Orléans. Il est désigné en 2004 pour exercer les fonctions de ministère public auprès de la chambre régionale de discipline des commissaires aux comptes du ressort de la cour d’appel d’Orléans avant d’être nommé premier vice-président du Tribunal de grande instance de Tours (Indre-et-Loire) la même année.

En 2007, Pierre Cayrol est nommé à la commission régionale d’inscription et à la chambre régionale de discipline des commissaires aux comptes du Centre en qualité de personne qualifiée en matière juridique, économique ou financière, avant d’être nommé président de la Cour d’appel d’Agen (Lot-et-Garonne) en 2013 puis conseiller à la Cour de cassation en 2016.

Conception & réalisation : Cereal Concept