“Lire sous l’Occupation” par Jacques Cantier (promo 1988)


Publié le 18{th} février 2019 dans "" | Rédigé par Baptiste Cordier

CNRS Éditions

Jacques Cantier (promo 1988) a publié en janvier dernier Lire sous l’Occupation chez CNRS Éditions. Il s’agit de la première histoire totale du livre et de la lecture entre 1939 et 1945, des politiques de censure mises en œuvre par le régime Vichy à l’ébullition culturelle de la Libération.

L’ouvrage s’intéresse aux « stratégies et pratiques des éditeurs, querelles autour du patrimoine littéraire, réorganisation corporative de la chaîne du livre, listes d’interdictions et spoliations de l’occupant, écrivains partagés entre collaboration, accommodement, évitement, insoumission. Que lisait-on dans la France des années noires ? Comment expliquer la “faim de lecture” propre à la période de l’Occupation ? Quelle fut la part prise par le régime de Vichy dans la circulation, la diffusion, l’orientation des livres publiés ? Et celle de la Résistance dans la propagation des écrits clandestins ? Comment accéder à l’intimité des millions de lecteurs qui, cherchant à s’évader hors d’un quotidien éprouvant, trouvèrent alors refuge dans un ailleurs fait de phrases imprimées ? »

Jacques Cantier est professeur d’histoire contemporaine à l’université Toulouse-Jean Jaurès et chargé de cours à Sciences Po Toulouse (lire notre article sur ces diplômés qui travaillent à Sciences Po Toulouse en février 2016). Il a notamment publié L’Algérie sous le régime de Vichy en 2002 et une biographie de Pierre Drieu La Rochelle en 2011.

Conception & réalisation : Cereal Concept